Poeme à la demande d'une internaute qui aime la vie

POUPEE_ancienne

Soixante ans

Je viens d'avoir soixante ans, c'est fou !
Pourtant dans ma tête j'ai encore vingt ans
Je dirai même que bien souvent j'ai dix ans
J'aime cet environnement où l'insouciance était tout
Et j'ai la nostalgie de mon innocence d'enfant

Il parait qu'en vieillissant, dit-on,  l'on redevient enfant
Il me semble que c'est vrai, ils ne font pas semblant
L'on devient de plus en plus gourmands, comme avant
Je m'entoure de poupées, que je regarde tendrement
Juste pour me souvenir du bon vieux temps

Pourquoi dire  " le bon vieux temps " où nous étions jeunes pourtant
Alors que la vieillesse elle est là, maintenant
Pourquoi dire " à mon époque " alors que notre époque c'est le présent
Nous voulons à tout prix retourner à ce passé insouciant
Où tout nous paraissait beau, en riant, en dansant, en chantant

Je n'ai que vingt ans, malgré le passage du temps
Et si ce n'était ces douleurs qui vont me ralentissant
Si ce n'était ce miroir qui me montre sous un jour différent
Je me croirais encore dans ma jeunesse avec un coeur adolescent
Avec une âme d'enfant qui croit au prince charmant

Mais j'ai soixante ans et le temps va passant
Que serai-je dans dix ans, ma vie sera-t-elle autrement
J'espère que non, que tout sera comme avant
Que je garderai mes rêves d'enfant, et que faute de les vivre en dansant
Je regarderai encore émerveillée le monde en chantant