noyer_haut

LE NOYER

Me promenant dans les allées encore verdoyantes
marchant sur un tapis de feuilles et brindrilles craquantes
je ramassais les noix qui s'offraient appétissantes
au pied d'un imposant noyer aux couleurs ravissantes

Les fleurs mâles en chatons, en avril naissant
avec galanterie avant les vertes feuilles venant
le groupe de femelles ils vont courtisant
pour donner ce fruit que la pulpe va embrassant

Depuis l'antiquité le monde il va charmant
implacable, de la foudre va nous protégeant
Des noix doucereuses toujours nous régalant
donnant ce bois robuste des meubles d'antan